> mentions légales
ecole alternance suptg

Sup’TG Niort : deux élèves récompensées

| More

Elodie Videt et Charlotte Rychenbusch ont été félicitées pour leur parcours au concours des dirigeants commerciaux de France

Elodie Videt et Charlotte Rychenbusch, SUP'TG Niort, félicitées pour leur parcours au concours des dirigeants commerciaux de France


Lors de l’assemblée générale de la CCI Deux-Sèvres, Elodie Videt et Charlotte Rychenbusch ont été félicitées pour leur parcours au concours des dirigeants commerciaux de France.

Elles ont encore du mal à y croire. Elodie Videt, 25 ans, étudiante en 3e année responsable développement commercial, et Charlotte Rychenbusch, 25 ans, en 3e année responsable de la distribution, viennent de s’illustrer au Concours national de la commercialisation (CNC) organisé chaque année par les Dirigeants commerciaux de France (DCF). Étudiantes en contrat de professionnalisation à Sup’TG Niort, elles ont respectivement décroché la 2e place au concours national et la 2e place au concours départemental de la compétition.


Cas concret

« C’est un concours qui permet aux étudiants des filières commerciales de se frotter à un cas concret et de répondre à une problématique commerciale réelle », explique Gérard Falcomer, président DCF Poitou-Charentes. « Pour les établissements, c’est important de coller au terrain et de mettre en application les enseignements dispensés aux étudiants », ajoute Corinne Denit, directrice département formation de la CCI Deux-Sèvres. L’édition 2018 a mobilisé 10.000 étudiants (de bac +2 à bac +5) de la fonction commerciale issus de plus de 200 établissements. Sur l’ensemble du Poitou-Charentes, 284 étudiants ont participé à la compétition.
« Le concours permet d’identifier les meilleurs talents dans la filière. Pour les étudiants, c’est aussi l’occasion d’aller à la rencontre des DCF et de se constituer un réseau », souligne Patrick Hiron, formateur à Sup’TG Niort.


Une sélection rigoureuse

Le concours se déroule en plusieurs étapes. La première, une épreuve de 4 heures pour traiter le sujet par écrit. Des sélections locales – avec épreuves orales –, puis régionales sont ensuite organisées afin de désigner les trois meilleurs candidats qui participeront à un oral final lors du Congrès des dirigeants commerciaux de France. Épreuve dans laquelle a brillé Elodie Videt en remportant la 2e place. « Je ne pensais pas que c’était un concours accessible vu le nombre de participants, mais on a été encouragées et motivées par nos enseignants, c’est une très belle expérience. »


Source : La Nouvelle République